Clinique Vétérinaire Coutras - 2 rue François Mitterand - 33230 coutras
Accueil> Infos utiles >CHIOTS ET CHATONS

CHIOTS ET CHATONS

Comment les identifier ?
Depuis le 1er janvier 1992, les chiots et chatons ne doivent pas être cédés, même à titre gratuit, sans avoir été au préalable identifiés. Cependant, si vous avez acquis votre chiot ou chaton en dehors du circuit habituel (éleveurs, animalerie…), il est possible que votre nouveau compagnon ait pu échapper à cette obligation. Le meilleur système d’identification est celui de la puce électronique qui est insérée sous la peau de votre compagnon, sans nécessiter d’anesthésie générale. Chaque animal possède ensuite une puce pouvant être lue par un transpondeur, sans risque d’erreur, puisque chaque puce possède sa propre identité. Si votre compagnon est retrouvé, un fichier national permet de vous retrouver très rapidement et de vous rendre votre compagnon.

Comment les nommer ?
Il existe une règle chez les chiens et les chats de races qui consiste à donner chaque année un nom commençant par une lettre déterminée. Cette règle ne s’impose pas pour les chiots et chatons non inscrits aux Livre des Origines, mais peut évidemment être appliquée pour n’importe quel animal. Chaque année la lettre change en fonction de l’ordre alphabétique. Ainsi 2005 été l’année du A, 2006, celle du B…et ainsi de suite. Seules vingt lettres sont retenues et les lettres  K,Q,W,X,Y et Z ne sont pas employées.
Idéalement, le nom d’un chat ou d’un chien ne doit pas comporter plus de deux syllabes, afin de pouvoir être prononcé rapidement et de façon sonore lors du rappel.

Faut-il le ou la stériliser ?
Dans notre pays le taux de stérilisation est très inférieur à celui connu dans les pays anglo-saxons ou en Suisse. Pourtant il existe de nombreux bénéfices à la stérilisation, bien au-delà de la maitrise de la reproduction :
Chez le chat male : limitation du marquage territorial, limitation du risque d’accident lié au comportement reproducteur, diminution du risque de contracter une maladie virale lors de combats, augmentation significative de l’espérance de vie…
Chez la chatte : disparition des chaleurs et de leurs manifestations bruyantes…
Chez le chien : diminution des fugues, des troubles de l’humeur liés au comportement sexuel, limitation des troubles de la prostate
Chez la chienne : disparition des chaleurs, des « grossesses » nerveuses, forte réduction du risque de tumeurs mammaires si l’opération a lieu avant les premières chaleurs, disparition du risque de pyomètre…
Autant de bénéfices qui font de la stérilisation un acte bénéfique pour la santé, la longévité et le confort de vie de votre compagnon.